Forger joliment ses muscles – 15 conseils formidables à suivre, homme sexy, femme sexy, homme musclé, femme musclée, musculation, fitness, sport, muscuSculpter harmonieusement vos muscles est dur, n’est-ce pas ?

Et vous vous sentez mal à l’aise quand les regards se posent sur vos imperfections. Vous pensez qu’on vous prendra pour une personne ordinaire. Ne prenant pas soin d’elle.

Votre apparence crée des embarras, on dirait. Vous avez longuement réfléchi à ce que vous vouliez : perdre du poids pour… ou construire une musculature harmonieuse pour avoir un corps splendide.

Je connais la réponse. Et vous n’avez pas à la cacher.

On croirait que vous avez fait quelque chose de mal et que vous avez honte d’en parler. Vous changez de sujet, vous faites comme si cela n’avait pas d’importance pour vous. Vous passez pour une personne qui n’aime pas le sport, ça se voit comme le nez en plein milieu de la figure.

« Quoi ? La musculation ? C’est une affaire de bodybuilder. Je ne veux pas devenir trop musclé (dit par quelqu’un qui ne sait pas de quoi il parle) ou ressembler à un homme (dit par une femme qui manque de déduction) ! Je préfère courir à l’aise sur mon tapis roulant, cela me suffit laaaaargement. »

Bâtir ses muscles est un beau défi, mais aussi un puzzle pour les sportifs coquets et les modèles fitness. C’est répandu.

Vous galérez. Ça se voit. Comme quand vous deviez vous présenter en anglais, au collège.

Mais rien à foutre : vous continuez votre sport, comme vous le faisiez en primaire, hein ?

Énorme erreur. Vous brisez tout espoir d’obtenir un corps bien foutu. Parce que la musculation représente la meilleure méthode pour vous forger un corps mince et musclé.

Et sans muscles, personne ne trouvera votre corps attirant. Même si vous êtes maigre. Aucune fringue, aucun maquillage, aucune richesse ne fera oublier que vous n’avez pas de formes à croquer.

 

Votre masse musculaire est super importante

Les sportifs sexy ont honnêtement plus de masse musculaire que les gens lambdas, et représentent l’idéal masculin ou féminin.

Vous voulez savoir si vous faites partie des sportifs sexy ? Simple comme bonjour.

Mettez-vous en sous-vêtements. Rendez-vous en face de votre miroir. Regardez-vous et posez-vous cette question : suis-je à croquer.

Normalement, vous ne devriez pas passer par quatre chemins. Soit, vous répondez « oui ». Soit vous répondez « non ». Sinon, vous vous trouvez potable.

Très peu répondront « oui ». Voilà une belle occasion qui s’offre à vous. Saisissez-la !

Si vous voulez un peu d’encouragement, jetez un petit coup d’œil par ici : quinze conseils puissants, que vous soyez un sportif coquet, ou un modèle fitness en compétition.

 

Comment forger votre masse musculaire

 

En forçant durement…

Il n’y a pas de secret.

C’est mathématique. Tout ce qui fournit une résistance, comme une paire d’haltères, est un moyen de brûler des calories, et forger ses muscles. Cela s’appelle musculation. Imaginez s’il n’existait ni salles de sport ni haltères. Vous seriez obligé de faire un métier physique, et de vous forcer à faire le plus dur.

Heureusement, de nos jours, c’est très facile de s’entraîner durement.

Votre entraînement doit donner une raison à votre corps de s’améliorer. Il faut simplement accepter de forcer lors de votre entraînement. Oui, forcer. C’est comme ça que votre corps se dessine. Vous n’aurez plus besoin de vous crever au cardio chaque jour, pendant une heure ou deux.

 

Mais pas trop quand même…

Vous ne tiendrez pas longtemps si vos séances de muscu sont méchamment dures. Et vous n’obtiendrez pas des résultats spectaculaires s’ils sont trop faciles.

Par exemple, vous soulevez maximum 50 kg. Alors, entraînez-vous minimum avec 25 kg. Parce que c’est à partir de là que vous commencez à forcer fortement.

Bon, cessons ce bavardage. Voici de très bons conseils en fitness qui vont vous aider à vous développer physiquement.

 

1 : votre patrimoine génétique n’a pas d’importance

Pas besoin de chercher des excuses sur vos lacunes. Vos chers parents n’ont rien à voir avec ça. Ils ont simplement eu la force de vous influencer jusqu’à aujourd’hui. Si vos parents sont de grands sportifs, c’est fort probable que vous aussi. Si vos parents sont obèses, c’est fort probable que vous aussi.

Vous êtes entièrement responsable de votre forme et apparence. Les excuses typiques de génétiques, oubliez-les. Vous pouvez améliorer votre corps dès aujourd’hui. Seulement si vous le décidez.

Vous remarquez à quel point nous pouvons pondre des excuses ? La génétique. Ne restez pas figé sur votre état d’être actuel. C’est bien plus courageux de dire « je vais changer les choses » que de vous lamenter sur vos défauts.

Vous pouvez aussi oublier les méthodes de transformations, selon votre morphotype. Car c’est une grosse connerie. Encore une invention pour amuser la galerie. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

Comprenez que votre génétique n’a aucune, mais vraiment aucune importance dans votre transformation. Tout le monde peut évoluer. Il y a des transformations physiques que vous connaissez, et des milliers dont vous n’entendrez pas parler.

Quelques nouvelles habitudes dans votre quotidien, ça suffit pour créer du changement.

 

2 : servez-vous des trois exercices géants de la musculation

J’adore la simplicité de la musculation. Parce qu’il n’y a qu’à choisir les exercices – géants ou minimes – que l’on veut, et s’épuiser à cœur joie.

Écoutez, j’ai remarqué une chose :

Un nombre colossal de sportifs s’entraînent comme des guerriers, alors que c’est souvent comme des peureux. Plutôt que de choisir des exercices de masse, mieux vaut vous lancer dans l’apprentissage des trois grands exercices de base :

  • Soulever de terre

  • Pompe ou développer couché

  • Squat

Ils renforcent, mettent en forme et brûlent beaucoup de calories.

Alors, avant de partir sur de mauvaises bases, que vous regretterez un jour ou l’autre, misez sur ces trois grands diables.

Incluez au moins un de ces trois exercices dans chacune de vos séances de musculation. Toujours. Vous obtiendrez les meilleurs résultats.

 

3 : poussez chaque série jusqu’à la dernière

Ce que je vous encourage à faire est très simple. C’est de pousser chaque série jusqu’à ce que vous ne pouviez plus répéter le geste, à cause de la fatigue. Cette façon de vous entraîner est juste top, car cela signifie que vous allez au bout de vos limites.

Au fait, c’est pour ça que vous faites de la musculation. Pour fournir de gros efforts. Cette attitude est indispensable pour se transformer. Hélas, peu de gens l’ont acquise.

Cette manie d’aller jusqu’à « l’échec proche » amènera des résultats à coup sûr. Aller jusqu’à l’échec musculaire, c’est se surpasser. C’est un défi à relever.

Par exemple, vous voulez faire quatre séries de soulever de terre. Vous pouvez commencer par effectuer :

  1. 15 répétitions, avec la 15e très difficile

  2. 13 répétitions, avec la 13e très difficile

  3. 11 répétitions, avec la 11e très difficile

  4. 9 répétitions, avec la 9e très difficile

Un détail très important : faites toujours la dernière répétition avec un mouvement correct. D’ailleurs, faites toutes vos répétitions correctement. Car vous travaillerez mieux, et vous obtiendrez de meilleurs résultats.

Cette technique n’a pas toute l’attention qu’elle mérite. Alors faites-vous une faveur, poussez jusqu’à vos limites, au lieu de stopper votre série quand l’envie vous prend.

Même si vous êtes fatigué, continuez jusqu’à ce que vous n’en pouviez plus.

Si vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs de répétitions, alors prenez moins lourd, la prochaine fois. Parce qu’en levant moins lourd, ça sera peut-être moins intense, mais le mouvement, lui, sera parfait, et vous pourrez progresser loin et en toute sécurité.

 

4 : entraînez-vous idéalement trois fois par semaine

La musculation, le fitness, le sport… tout cela me passionne. La preuve, regardez les articles que je vous écris. Si j’ai tant de choses à vous donner, c’est parce qu’il y a tant choses à découvrir.

Et pourtant, je me limite à trois séances de musculation par semaine. Incroyable, n’est-ce pas ?

Je connais des gens qui s’entraînent cinq jours par semaine, mais ils sont dégoutés, et n’ont pas de super résultats. Pour le peu que j’aille à la salle de fitness, j’obtiens de super résultats. Vous pensez que c’est injuste. Mais vous vous trompez. Parce que quand je fais quelque chose, je le fais avec enthousiasme. Ou je ne le fais pas.

Si vous voulez améliorer votre apparence à long terme, vous devez aimer la musculation. Ou apprendre à l’aimer, comme je l’ai fait en 2012.

Puis, une fois que vous êtes enthousiaste à l’idée de lever des haltères, vous pourrez vous donner à fond dans vos entraînements. C’est logique. Si vous n’aimez pas vous muscler, alors vous n’obtiendrez pas ou très peu de résultat.

La musculation me passionne, savoir que je vais m’entraîner me motive à fond.

C’est facile de s’entraîner trois fois par semaine. Tout le monde peut le faire. Mais c’est difficile de se donner à fond quand on pense que c’est une corvée. Et c’est facile de se donner à fond quand on aime ça.

Je m’entraîne habituellement lundi, mercredi et vendredi. Ma séance d’entraînement ne dépasse presque jamais une heure. Cela fait trois heures de sport intense par semaine. Et parfois, il m’arrive de faire une petite séance le week-end. Résultat ?

Jetez un œil sur mes photos, sur Instagram. En passant, abonnez-vous, j’y poste souvent des exercices en vidéo. Cela pourrait vous aider.

Trois séances de muscu par semaine devraient vous donner une quantité d’exercice suffisante pour stimuler la croissance musculaire.

Ce que je vais vous dire est très important, c’est le fondement de la transformation physique : appréciez le fait de vous muscler, car vous aimez vous sentir bien dans votre peau.

Sans la passion, vous n’avez pas l’énergie, et sans l’énergie, vous n’avez rien.

Oh, j’allais presque oublier : laissez-vous un jour de repos entre deux séances de musculation intenses. Cela vous permettra de récupérer, et de revenir en super forme.

 

5 : mangez bien si vous voulez forger vos muscles

Comment développer ses muscles alors que l’on se prive et que l’on s’entraîne dur ? Si vous connaissez la réponse, faites-moi signe.

Si vous voulez vous muscler et fondre votre graisse, vous avez intérêt à ne pas faire de régime en vogue. Toute la récupération repose sur votre nutrition générale – et le repos. Pour qu’il y ait renforcement, il faut des éléments nutritifs. Basta.

  • Si vous êtes obèse, que vous vous entraînez et que vous coupez vos calories bêtement, votre corps va baisser son taux métabolique, et, finalement, vous perdrez du muscle et moins de graisse.

  • Si vous êtes maigrichon, que vous vous entraînez et que vous ne mangez pas assez, vous ne forgerez pas vos muscles.

Par exemple, si vous deviez vraiment réduire quelque chose de votre alimentation, éliminez les sodas, la bière, le riz ou les aliments à base de blé raffiné. Mais conservez à tout prix votre apport en protéines. Car elles réparent et maintiennent vos muscles.

Peu importe que vous soyez maigre ou obèse, vous devez manger pour que votre corps fonctionne de façon optimale. Cela lui permettra de se transformer et devenir plus splendide.

 

6 : mangez bien et plus lors de vos jours d’entraînement

Vous voulez maintenir ou augmenter vos muscles alors que vous éliminez votre graisse corporelle ? Respectez tous vos repas de la journée.

Et ce n’est pas tout. Je vous conseille de manger un peu plus, lors de vos jours de sport.

C’est très simple : mangez deux gouters en plus.

 

Un gouter juste avant l’entraînement…

Mangez un gouter équilibré 1 heure à 30 minutes avant de vous entraîner. Prenez 10 à 20 g de protéines avant de vous entraîner. Cela limitera la fonte des muscles pendant votre séance, et aidera à renforcer vos muscles après l’entraînement.

Et, on y pense pas toujours, un gouter permet d’avoir de l’énergie à revendre durant la séance.

Exemple de gouter préentraînement :

  • 200 g de fromage blanc maigre

  • Une poignée de canneberge

  • 1 cuillère à soupe de miel

  • 2 cuillères à soupe de graines de tournesol

 

Puis un autre juste après…

Mangez un gouter dans les 30 minutes qui suivent votre entraînement. Et une ou deux heures plus tard, mangez un repas équilibré.

Prenez 20 g de protéines après votre séance, avec deux fois plus de glucides. Vous commencerez à récupérer, à vous renforcer immédiatement.

Exemple de gouter post-entraînement :

  • 300 ml de lait écrémé

  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre à 100 %

  • 20 g de protéines en poudre

  • Deux bananes

Mais attention, n’en faites pas une excuse pour vous gaver les jours de sport. Roulez toujours pour l’équilibre et la tempérance.

 

7 : mangez suffisamment de protéines

La protéine est l’élément nutritif le plus important. Parce que c’est l’élément de base pour renforcer votre musculature. Sans masse musculaire suffisante, vous seriez très faible et cassant.

Pour développer vos muscles, il faudra vous entraîner dur, et attendre un sacré bout de temps. Votre changement sera invisible à l’œil nu. Mais soyez sûr qu’il y en aura et qu’un jour, cela vous rendra plus attirant.

Mais sans une quantité adéquate de protéines, vous n’évoluerez pas. Même si vous vous donnez à fond dans vos entraînements.

Quelle quantité de protéines faut-il manger par jour ?

Normalement, je vous conseille de manger trois repas et deux gouters par jour. Mais disons que vous devez vous limiter qu’à trois repas principaux. Voici comment faire.

  • Si vous êtes un homme, mangez au moins trois repas par jour. Mettez 30 g de protéines dans chaque repas. Respectez le 6e conseil, pendant vos jours de muscu. Vous vous renforcerez sans problème.

  • Si vous êtes une femme, mangez au moins trois repas par jour. Mettez 25 g de protéines dans chaque repas. Respectez le 6e conseil, pendant vos jours de muscu. Vous vous renforcerez sans problème.

En ajoutant des protéines à chaque repas, vous n’allez pas seulement remplacer celle que vous perdez en permanence, vous garderez aussi votre faim sous contrôle. Car elles ont la capacité de maintenir votre taux de glycémie stable. En gros, cela coupe toute envie de manger inutilement. Que demander de plus !

 

8 : mangez suffisamment de glucides

Bon, d’accord. Il y a les bons glucides, et les hostiles. Et le plus dingue, c’est que trop de gens choisissent les mauvais. Pourquoi ? Parce que ce sont très souvent des aliments raffinés ou sucrés. Qui nous mettent en appétit.

Je mange parfois des aliments raffinés et sucrés. Et c’est souvent quand l’occasion se présente, comme lors d’un anniversaire, ou que je vais au cinoche. Mais cela ne m’a jamais engraissé. Je dirais même le contraire.

Au lieu de vous priver de glucides hostiles, autorisez-vous-les, mais pensez surtout à réussir votre transformation. Vous réussirez mieux votre transformation avec de bons glucides. Car ils contiennent des fibres, des vitamines et des minéraux. Contrairement aux sodas, par exemple.

Lorsque vous faites de la musculation, des circuits ou du cardio fractionné de haute intensité, vous avez besoin de suffisamment de glucides pour alimenter vos efforts. Et aussi pour reconstituer et maintenir vos réserves de glucoses dans votre corps – dans vos muscles et dans votre foie.

Sinon, votre corps décomposera ses muscles en protéines, puis en glucides.

Alors, ne coupez pas les glucides. Quitte à en manger de mauvais. Non, je ne vous encourage pas à en manger de mauvais.

Comprenez ceci : les glucides sont de l’énergie, qui sont principalement stockés dans vos muscles et dans votre foie, sous forme de glycogène. Et lorsque vous levez des haltères, vous videz ce glycogène. Voilà pourquoi vous devez remplir vos muscles, en mangeant des glucides, si vous voulez qu’ils restent forts et bombés.

Quelle quantité de glucides faut-il manger par jour ?

  • Si vous êtes un homme, mangez au moins trois repas par jour. Mettez 45 g de glucides dans chaque repas. Respectez le 6e conseil, pendant vos jours de muscu. Vous ferez le plein d’énergie sans problème.

  • Si vous êtes une femme, mangez au moins trois repas par jour. Mettez 30 g de glucides dans chaque repas. Respectez le 6e conseil, pendant vos jours de muscu. Vous ferez le plein d’énergie sans problème.

Vous aurez peut-être besoin d’un peu plus de glucides, selon l’intensité de votre entraînement. Alors un peu plus de glucides ne plomberont pas votre transformation.

 

9 : au lieu de diminuer vos apports en lipides, prenez le chemin inverse

Vous entendez partout qu’il faut bannir les lipides ? Je sais, presque tout le monde claironne ce message. Et plus vous entendez une théorie en la voyant se répandre un peu partout, plus vous risquez d’y croire. Les lipides sont devenus la proie de critiques négatives. Contraignant les novices à les rejeter comme la peste.

Pourtant.

Manger des graisses saines vous aide véritablement à brûler de la graisse corporelle, à garder votre cœur et vos artères sains.

Ne croyez pas aux régimes pauvres en graisses. D’ailleurs, ne croyez pas aux régimes pauvres en je ne sais quoi. Parce que votre organisme a besoin de graisse pour fonctionner comme il faut.

Mangez du gras à chaque repas. Vous calmerez votre appétit et maintiendrez une production hormonale optimale. Vous favoriserez la fonte de la graisse corporelle.

Quelle quantité de lipides faut-il manger par jour ?

  • Si vous êtes un homme, mangez au moins trois repas par jour. Mettez 15 g de lipides dans chaque repas. Au minimum. Cela vous rassasiera sans problème.

  • Si vous êtes une femme, mangez au moins trois repas par jour. Mettez 10 g de lipides dans chaque repas. Au minimum. Cela vous rassasiera sans problème.

Ajouter des lipides à chaque repas vous rassasiera toujours mieux. Cela ne vous fera pas grossir, tant que vous ne vous goinfrez pas de fast-food tous les jours et que vous vous musclez.

 

10 : reposez-vous et dormez autant qu’il faut

Lorsque vous levez des haltères, vous provoquez une croissance musculaire, aussi minuscule soit-elle. Mais pour que cela se concrétise, votre corps a besoin de récupérer, en vous reposant et en dormant bien.

Pendant que votre corps récupère, vous brûlez plus de calories et vous vous renforcez petit à petit. Visuellement, cela se voit de mois en mois, et pas du jour au lendemain.

Voilà comment on se transforme.

La récupération est indispensable en musculation. Sinon cela peut faire retarder les effets d’amélioration musculaire. Ou pire : causer des blessures ou des maladies.

Comme quoi.

Le manque de repos peut vous mettre dans le pétrin.

Alors soyez frais comme une rose.

 

11 : souvenez-vous que vous êtes un sportif coquet avec de l’énergie à revendre

Pas si simple de se considérer comme un sportif coquet quand on est gros et raplapla. La méthode ? Dites-vous que vous êtes en train d’en devenir un.

Une fois que vous serez en forme et que le miroir vous surprendra par votre allure, là, vous pourrez vous estimer comme un vrai sportif coquet.

Dis comme cela, ça a l’air facile, hein ?

Eh bien laissez-moi vous dire une chose : vous pouvez le faire. Point barre.

Mais se croire un sportif coquet ne fait pas tout. Il faut agir comme un vrai sportif coquet.

Pourquoi ? Parce que si vous avez du mal à vous motiver pour aller au magasin, vous aurez du mal à vous motiver pour aller à la salle de gym. Dommage, car c’est un moyen d’enfer pour brûler plus de calories.

Alors, agissez comme un sportif coquet : remuez-vous pour réaliser ce que vous voulez. Imaginez que votre énergie est illimitée. Vous pouvez accomplir tout ce que vous voulez. Seulement si vous vous considérez comme une personne infatigable.

Si vous vous engagez à vous voir comme sportif coquet qui déborde d’énergie, alors les retombées seront bien meilleures.

Voici des exemples tout simples, qui prouvent que vous êtes une personne active et sportive :

  • Au magasin, remettez votre panier à l’endroit où vous l’avez pris, plutôt que de le laisser traîner dans l’allée. Et pendant qu’on y est, au lieu de vous garer juste devant, garez-vous plus loin, pour marcher plus.

  • Vous avez besoin d’un tournevis plat ? Au lieu d’envoyer votre douce et tendre, allez-y vous-même.

  • Au travail, prenez votre propre café vous-même, au lieu de demander à un stagiaire de le prendre pour vous.

  • Vous êtes étalé confortablement dans votre canapé, et vous venez de penser que votre téléphone est resté dans la voiture ? Ne dites rien. Levez-vous et allez le ramener.

Dès lors que je veux quelque chose, je vais le chercher, sans réfléchir. Je remercie Dieu de m’avoir donné la possibilité d’agir à tout moment.

Chaque mouvement délibéré peut vous rapprocher du succès.

 

12 : n’essayez pas de vous entraîner pour un marathon si vous voulez forger vos muscles

Vous devez savoir ce que vous voulez : vous entraîner pour un marathon, ou vous entraîner pour muscler harmonieusement tout votre corps ?

Voyez-vous, les effets du cardio et de la musculation sont totalement contradictoires. Oui, vous pouvez combiner du renforcement avec du cardio. Mais vous n’optimiserez pas vos résultats si vous ne vous concentrez pas sur l’un ou sur l’autre.

  • Plus vous faites du cardio, plus vous devenez mince et très peu musclé. Si vous voulez que votre corps devienne mince, fragile et pas croquant, voilà comment y arriver.

  • Plus vous levez des poids, plus vous devenez mince et musclé. Si vous voulez que votre corps devienne sexy et en forme, voilà comment réussir.

Vous ne développerez pas joliment votre musculature si vous misez tous vos efforts sur le cardio.

Mais si vous misez tous vos efforts sur la muscu, vous obtiendrez des résultats spectaculaires. Vous musclerez tout votre corps, et surtout votre cœur. Oui, la musculation renferme du cardio : elle fait travailler énormément votre résistance cardiaque. Lorsque je fais mes séances, mon rythme cardiaque plafonne direct, un peu comme si j’avais sprinté.

 

13 : devenez productif dans vos séances d’entraînement

On va faire très simple.

Volume = quantité de séries et de répétitions.

Intensité = le poids, ou la résistance, que vous utilisez.

Une séance d’entraînement productive : c’est le nombre total de poids que vous déplacez dans votre séance, en moins de temps possible.

Je vous donne un exemple d’entraînement contre-productif :

Vous marchez pendant 10 minutes. Vous courez pépère sur un tapis roulant pendant 30 minutes. Vous faites tranquillement 15 minutes de vélo elliptique. Et vous faites 15 minutes d’abdos.

Avec ce type d’entraînement, vous vous épuisez mentalement, et vous ne vous renforcez pas physiquement. Votre taux métabolique augmente à peine, car votre corps n’a pas grand-chose à réparer. Il baisse, même, car vous perdez du muscle.

Voici maintenant un exemple d’entraînement productif :

Vous vous échauffez 5 minutes sur un rameur ou avec des poids très légers. Vous levez des haltères pendant 30 minutes, grâce au plan A de mon guide par exemple. Puis vous vous étirez pendant 5 minutes.

Avec ce type d’exercice, vous renforcez votre mental et votre physique. Votre taux métabolique augmente, car votre corps doit réparer les microdéchirures musculaires, suite aux contractions des muscles.

Vous savez que votre séance est productive lorsque l’acide lactique provoque cette sensation de brûlure dans vos muscles. C’est un signe qui veut dire que vous stimulez la croissance musculaire, suite à l’augmentation de l’hormone de croissance.

Les paroles qui vont suivre peuvent choquer, peuvent offenser et je m’en excuse d’avance :

Si vous n’êtes pas prêt à fournir de gros efforts, alors vous ne méritez pas de fortifier et de rendre votre corps enviable.

 

14 : mettez votre pèse-personne hors de vue

Quand vous démarrez la musculation, ne vous découragez surtout pas si votre poids ne change pas, ou qu’il augmente. Parce que si vous faites les choses bien, vous pouvez perdre de la graisse et gagner du muscle. Hélas, le pèse-personne ne le sait pas, ça.

Entre nous : cela demande du temps et d’énormes efforts pour fondre la graisse et gagner du muscle.

Voici ce que vous devez savoir : la graisse corporelle est quasi trois fois plus volumineuse que le muscle.

Je vous file un exemple. Si vous comparez un disque d’un kilo pour haltère et un paquet d’un kilo de sucre en poudre, vous verrez que le paquet de sucre est bien plus volumineux que le disque de fonte.

Disque de fonte d'un kilo + un kilo de sucre en poudre
1 kg de sucre en poudre et un kilo de disque de fonte

 

Disque de fonte d'un kilo + un kilo de sucre en poudre
1 kg de sucre en poudre et un kilo de disque de fonte

Vous comprenez ?

Que vous preniez du poids ou que vous en perdiez, ce n’est pas ce qui mesurera votre beauté. Ce qui compte, c’est ce qui se passe en vous. Dans vos habits. Dans le miroir.

 

15 : Fixez-vous des habitudes, concentrez-vous sur vos progrès

Vous pensez que trois heures par semaine, pendant un mois ou deux, vous rendront canon ?

C’est possible. Seulement si vous avez un corps splendide. Sinon, non.

Ceux qui obtiennent les plus belles silhouettes ont passé au moins une centaine d’heures à lever des poids. Je ne vous conseillerais jamais assez de vous habituer à vous entraîner. De former vos muscles.

Commencez à votre niveau de forme, dans n’importe quel exercice. Ce n’est pas parce que votre ami lève, pousse ou tire tel poids, que vous êtes obligé d’en faire autant. Si votre ami fait deux tours de taille de moins que vous, vous allez choisir les mêmes vêtements que lui ?

Écoutez ceci, c’est très important. Vous devez aimer prendre soin de vous, pour que votre persévérance n’ait aucune limite. Ceux qui abandonnent se retrouvent toujours au point de départ, alors que vous, vous pouvez vous embarquer au grand jour vers un corps tout neuf.

Votre forme physique, votre santé et votre sex-appeal sont des atouts qui vous suivront aussi longtemps que vous continuez à vous muscler.

Je vois trop de sportifs jeter l’éponge. Pourquoi ? Parce qu’ils voient les haltères comme une corvée. Ils veulent tout de suite un corps mince et musclé.

Non mais ça ne va pas la tête.

Avant de vous lancer dans le fitness avec des plans d’exercices pour athlètes d’élite, téléchargez mon guide gratuit et suivez mon plan simple en muscu. Vous obtiendrez des bénéfices excitants. Soit plus de beauté, de forme, de libido, de confiance, etc.

 

Vous voyez ? Que du bon !

« C’est en forgeant qu’on devient forgeron » – Proverbe. (C’est en s’exerçant qu’on devient habile.)

  • Votre génétique n’à rien à voir avec votre potentiel de transformation

  • Vous servir du soulever de terre, de la pompe ou du développer couché, et du squat, c’est comme se servir d’un bulldozer au lieu d’un marteau, pour détruire un vieux bâtiment cassable

  • Poussez vos séries jusqu’à l’échec proche

  • Entraînez-vous idéalement trois fois par semaine, en levant des haltères

  • Restez loin des régimes, et nourrissez-vous bien

  • Mangez un peu plus lors de vos jours d’entraînement, donc ajoutez un gouter avant et après votre séance

  • Mangez acceptablement des protéines

  • Mangez acceptablement des glucides

  • Ne coupez pas les lipides, mais favorisez-les

  • Reposez-vous et dormez convenablement

  • Gardez à l’esprit que vous êtes un sportif coquet, qui a de l’énergie à revendre aux gens qui l’entourent

  • Si vous voulez forger vos muscles, ne priorisez pas le cardio

  • Réalisez des entraînements intenses

  • Rangez votre balance dans la cave

  • Habituez-vous à lever des haltères, et fixez votre regard sur votre progression

La liste est tant longue, qu’elle peut s’étaler sur le parquet. Je vous ai simplement donné le plus important pour réussir à forger harmonieusement vos muscles. Mais vous devez oublier la facilité et l’impatience.

Vouloir obtenir des résultats en claquant des doigts, c’est comme vouloir gagner un marathon en sprintant.

Donnez-vous la chance de vous améliorer. Musclez-vous. Pas pour quelque temps. Pour toujours. Mettez toutes les chances de votre côté. Vous ne pouvez pas vous permettre le luxe de recommencer encore et encore le fitness.

Une question me taquine : lequel de ces conseils préférez-vous ?

 

Et maintenant ?

Commencez par vous habituer à lever des haltères trois fois par semaine, et mangez « au moins » trois fois par jour.

C’est ainsi que votre corps se transformera, ou pas. C’est ainsi que vous vous sentirez de plus en plus séduisant. Plus en forme, plus confiant, vous en êtes capable. Aventurez-vous dans le fitness.

Vous êtes en train de remarquer que vous avez peut-être besoin de suivre quelques conseils. Oui, vous allez devoir changer un peu votre routine. Et alors ? Ne trouvez-vous pas qu’aller droit au but est mieux que de tergiverser ?

Travaillez vos muscles.

Vous avez les moyens pour réussir. Mettez-y un peu d’amour et appréciez le fait d’être un sportif coquet. Vous vous motiverez, et serez une source d’inspiration pour les autres.

Forger joliment ses muscles : 15 conseils formidables à suivre

Kerim Yilmaz

Par le temps qui court, Kérim doit être en train d'écrire un article sans fin. Dans le seul but de vous apprendre à lever des haltères si bien que vous pourrez avoir un corps fit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.