Se lancer dans le fitness et se dessiner – les 9 erreurs bêtes à éviter à tout prix, muscu, musculation, à suivre sur instagram – Kerim CorpsFit, Corps FitRéussirez-vous à vous lancer dans le fitness et obtenir une meilleure apparence ?

Cette interrogation obsède chaque sportif éclairé quand il veut se mettre en forme. C’est tout naturel, et j’ajouterais qu’il y a une très bonne raison. Vous voulez savoir ce que c’est ?

Votre corps est bien plus que votre véhicule personnel unique. C’est un miracle vivant et modifiable.

Vous salivez pour ce défi, car vous êtes arrivé à un stade où vous voulez vous transformer. Ça saute aux yeux.

Il s’est forcément passé un truc dans votre tête, dans vos relations, ou dans votre forme physique, et vous avez choisi d’évoluer.

C’est une attitude chevaleresque.

Mais ça fait peur. Que feriez-vous si votre corps ne se dessinait pas ? Seriez-vous maudit à jamais à rester gros ou maigre ? Vous pensez pouvoir supporter cela encore combien de temps ?

Je sais que vous y pensez souvent et que c’est assez angoissant. Voilà pourquoi vous cherchez des conseils sur le Web.

Alors faites bien attention où vous mettez les pieds.

Pourquoi ?

Parce que beaucoup de conseils que vous bouquinerez ici et là sur le fitness et la perte de poids sont médiocres. Sans parler du reste qui n’est que des conneries.

Et vous ne vous exposez même pas au jeu du hasard, où vous avez une chance de gagner. Non. Vous vous exposez à l’échec d’ici avant 3 à 6 mois : une bande de résistance, un tapis de sol, l’exercice de la chienne qui lève la patte arrière pour pisser, un peu de protéine en poudre, et un corps dessiné comme la mascotte de Michelin.

Comment je sais ça ? Parce que tout le monde peut s’entraîner comme ça, mais seulement une minorité devient plus attirante. Et ce n’est même pas à cause d’un manque d’exercice.

J’ai moi-même essuyé des échecs dans mes débuts, avant de faire exactement l’inverse de ce que les experts tambourinent.

Résultat ? Trop cool :

  • En 109 jours, je suis passé de ventre plat à abdos (c’était en 2015), vive le fitness !
  • Je continue de m’entraîner trois fois par semaine, vive le fitness !
  • Je mange des repas équilibrés, vive le fitness !
  • Je suis en super forme, Dieu merci.
  • J’écris des articles dans le but de former mes lecteurs pour qu’ils se développent dans les règles de l’art, vive le fitness !

Et à l’heure actuelle, tout mon corps est dessiné. Vous pouvez jeter un œil sur mon Insta.

Je peux donc vous confirmer que ma transformation est épatante. Et pourtant, je ne m’entraîne que trois heures par semaine, divisées par trois.

Autre chose : les haltères sont à votre disposition. Et ces petits outils peuvent brûler des milliers de calories. La dure réalité, c’est que vous ne savez pas à quel point cela est vrai, même si vous pensez l’inverse.

S’initier au fitness, c’est comme si vous avanciez dans le noir plongé dans les ténèbres. Vous savez bien qu’il faut avancer, mais si vous êtes au bord de l’eau ou d’une falaise, c’est la merde. Alors vous avancez en touchant un peu à tout.

Vous vous laissez envahir par un flot de conseils, par tout ce boulot. Vous voulez réussir, mais vous n’avez pas une ligne directrice à suivre.

Ou la la. C’est dangereux de jouer à ça.

Et si je vous révélais précieusement les erreurs bêtes que je vois le plus, et comment les contourner ? Vous n’auriez plus à vous inquiéter.

Vous commencez à pratiquer le fitness et vous voulez rendre votre corps fit ? Alors lisez-moi ça.

 

Erreur n° 1 : lever une charge trop légère pour vous est aussi inutile qu’un sous-marin décapotable

Quand je m’entraîne, mes oreilles entendent le bruit de mon propre cœur, car il s’emballe. – Kérim

Non, non, et non. C’est la plus grosse erreur. Vous entraîner avec un haltère qu’un gamin de 3 ans peut lever est la chose la plus idiote que vous pouvez faire. Quand vous choisissez vos haltères, ne choisissez pas un poids avec lequel vous pouvez courir comme une plume.

Pourquoi ?

Parce que vous devez lancer un défi à votre corps. Vous devez vous entraîner pour stimuler votre corps et le forcer à s’adapter au stress que vous lui donnez. Qui dit « adaptation », dit « transformation ».

Vous avez beau faire des centaines de répétitions avec un poids léger, vous n’obtiendrez rien. Deux parties de bowling stimuleront peut-être plus vos muscles. Le bowling c’est bien, mais lever des haltères trop légers, c’est une perte de temps.

Puisque vos haltères sont trop légers, votre corps n’a pas de raison de se renforcer. Logique ! Voilà pourquoi vous vous demandez pourquoi vous n’avez pas de résultats.

Par exemple, vous suivez un plan d’entraînement, dans lequel on vous demande d’effectuer 3 séries de 10 répétitions. Vous choisissez des haltères au pif, avec lesquels vous vous sentez à l’aise. Puis vous effectuez 3 séries de 10 répétitions tranquillos.

Le problème : avec les poids que vous avez choisis, vous auriez pu effectuer 3 séries de 20 répétitions ou plus. Cela signifie que vos séries n’étaient pas difficiles. Donc vous n’avez pas travaillé intensément. Vous deviez seulement pouvoir réussir 3 séries de 10 répétitions.

Je sais que la plupart des sportifs éclairés font cette bêtise. Saisir une paire d’haltères bien légère, effectuer les répétitions inscrites sur le programme du jour, et espérer des résultats à la fin du mois. (Puis d’autres font tout le contraire, allez savoir pourquoi.)

Aller à la salle de fitness tous les jours, vous entraîner, sans difficulté, c’est ultra cool. Comme ça, vous prendrez l’habitude. Et peu à peu, la transformation viendra, n’est-ce pas ?

Non, pas du tout.

Voici pourquoi.

 

Pour que la transformation opère, il faut choisir un poids adéquat.

Par exemple, vous voulez effectuer 3 séries de 10 répétitions avec une paire d’haltères ? Alors trouvez le poids avec lequel vous serez en mesure d’effectuer tout juste 10 répétitions. Avec un mouvement correct de la 1re à la 10e répétition, sans pouvoir réussir une 11e répétition correctement. Et entraînez-vous comme ça tout le temps. Faites partie des sportifs sérieux.

Votre corps se dessinera de plus en plus, et, dès que vous le remarquerez, cela vous motivera du tonnerre. Et là, vous ferez partie du cercle. Vous deviendrez plus sexy, et on vous demandera comment vous réussissez cela. Aujourd’hui, j’ai la réputation d’accomplir des entraînements intenses. Ce n’est pas une coïncidence, c’est parce que je m’entraîne jusqu’à mes limites.

Alors ne déconnez pas d’entrée de jeu, choisissez bien vos haltères. Une fois que c’est fait, votre première série vous épuisera franco. Vous chercherez votre souffle.

Lorsque je lève une charge lourde, en soulever de terre par exemple, seulement 5 répétitions peuvent me lessiver et m’essouffler pendant 30 secondes. Même si j’ai une forme physique redoutable. Et ce ne sont que 5 répétitions.

Voilà comment je force mon corps à se renforcer, et à brûler plus de calories. En choisissant un poids qui est dur pour moi pour effectuer pile 5 répétitions.

Non, il n’y a pas que le cardio qui peut essouffler et emballer le cœur. La musculation avec la résistance adéquate et les bons exercices, offre de vraies raisons pour que votre corps réagisse et se dessine.

Vous voulez des résultats splendides ? Alors utilisez des poids qui vous permettent de finir le nombre de répétitions que vous vous êtes fixé, et pas une ou deux de plus. Le seul moment où je vous pousse à prendre des poids très légers, c’est lorsque vous êtes en phase d’apprentissage.

Bien sûr, il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu et qui déterminent si vous allez progresser vers de bons résultats. Comme le nombre de séries, de répétitions, l’intensité de votre séance, la récupération, l’alimentation, etc.

Passons à l’erreur suivante, la plus grosse sur l’alimentation.

 

Erreur n° 2 : vous vous privez de manger, ou vous ne savez pas quoi manger

Ah, la bouffe. Vous adorez manger, et il y a tant de choix. Bon, c’est déjà une bonne chose. Mais il y a des limites.

Arrêtez de vous frustrer, de vous priver bêtement. Soit vous apprenez à manger comme il faut. Soit vous improvisez tout le temps, ce qui revient à avancer dans le noir le plus sombre. Songez à régler votre problème une bonne fois pour toutes.

Pourquoi ça ? Parce que : privation = faim musculaire = baisse du taux métabolique = pause de la fonte de graisse corporelle.

Imaginez que l’on soit le 15 du mois et que vous vouliez faire du shopping au centre commercial. Hélas, une fois arrivé là-bas, vous remarquez que vous êtes dans le rouge. Maintenant, penseriez-vous claquer votre tune dans des fringues ? Je ne crois pas, non. Vous ne claqueriez même pas 1 euro pour acheter un jeu à gratter.

Pareil pour la nutrition. Si votre corps n’a pas assez d’éléments nutritifs, il ne va pas fondre sa graisse corporelle, mais la garder comme moyen de survie. Normal, puisque vous le privez. Et si vous vous entraînez intensivement, votre corps détruira ses propres muscles pour se combler, parce que vous l’affamez.

C’est pourquoi vous devez absolument nourrir votre musculature pour la développer, et continuer à fondre la graisse. Votre corps tout entier a besoin d’éléments nutritifs pour :

  • Le renforcement musculaire
  • La santé digestive
  • L’énergie
  • La santé du cœur
  • La concentration

Nourrissez bien votre corps, et il fonctionnera de façon optimale.

Voilà la meilleure façon de manger :

  • Vous mangez trois repas et deux goûters par jour.

Pour des idées de repas équilibrés, cliquez ici. Pour des idées de goûters équilibrés, cliquez ici. Vous devriez aussi lire cet article de référence.

Soyez sûr d’une chose : en mangeant comme ça, vous ne ressentirez presque jamais de faim. Vous équilibrerez vos hormones, et favoriserez la perte de graisse.

Par exemple, ce week-end, vous pouvez planifier vos repas de la semaine prochaine. Pas besoin d’avoir 40 000 idées de repas, une dizaine est déjà très bien. À vous de voir.

Que faire avec les calories ?

Rien. Inutile de vous attarder dessus. Assurez-vous simplement de manger trois repas et deux goûters équilibrés par jour. Vous n’obtiendrez pas juste des calories, mais des protéines, des lipides et des glucides. C’est cela le plus important.

Tirez une croix sur les régimes idiots. La restriction calorique peut baisser votre taux métabolique, et arrêter votre perte de graisse.

Il ne faut pas penser « calories », mais « équilibre hormonal ». Pourquoi ? Réfléchissez une seconde. Cela reviendrait à croire qu’on peut perdre du gras en ne buvant que de la bière, si on ne dépasse pas les 1300 calories par exemple. Vous saisissez ?

Ne coupez pas les calories, ou vos muscles auront faim, et vous ne perdrez pas plus de gras. Faites l’inverse : donnez à votre corps des protéines, des glucides et des lipides. Avec ça, vous le comblerez, et il libérera sa graisse corporelle.

Puis levez des haltères pour gonfler votre taux métabolique. Cela vous permettra de manger plus, tout en brûlant de la graisse.

Mais n’oubliez jamais ceci : si vous ne stimulez jamais la croissance musculaire, votre masse musculaire sera contrainte de diminuer avec le temps. Alors, si vous voulez vous dessiner et rester en forme, levez des haltères suffisamment lourds.

Maintenant, je vais vous montrer comment avoir un ventre plat et dessiné. Soyez attentif, car c’est le grand secret.

 

Erreur n° 3 : passer votre temps à muscler vos abdos

J’ai un aveu à vous faire. J’ai passé un moment à faire des abdos.

C’est trop bête, mais l’idée de perdre la graisse du ventre avec des exercices pour abdos est au goût du jour.

Nous sommes tous déjà tombés dans le panneau. Travaillant nos abdos à mort, pour fondre la graisse à cet endroit précis, et pas ailleurs. Mort de rire, ouais !

La vérité, c’est que tous ces exercices pour abdos, c’est de second plan.

Aucune preuve ne montre qu’en contractant un muscle précis du corps, vous pouvez fondre la graisse dans cet endroit précis. Rien à voir. Parce que la perte de graisse ne marche tout simplement pas comme ça.

Imaginez si c’était vrai. Vous pourriez voir des obèses avec des abdos, des fesses croquantes ou des jambes ciselées. Non, c’est contraire à la nature. Vous ne verrez jamais un mec ou une femme obèse avec un ventre plat. En photomontage, oui. Pas en vrai.

Pourtant, trop de sportifs éclairés misent un temps fou sur des exercices pour abdos, croyant que leur graisse du ventre s’en va. Et ce temps fou, c’est du temps perdu.

Votre mode de stockage de graisse n’est pas le même que le mien. Parce qu’il varie d’une personne à l’autre, selon les niveaux d’hormones, de l’inflammation, etc. Votre corps stocke le gras là où il veut. Vouloir réduire la graisse dans des endroits précis, c’est comme vouloir stocker la graisse dans des endroits précis.

Lisez bien attentivement : le seul moyen de fondre la graisse de votre ventre, c’est d’élever votre taux métabolique. Point barre. Tous les « modèles fitness » ont un point commun : ils stimulent la croissance musculaire de leur corps, ils se musclent. Les rêveurs sont loinnnnn derrière.

300 abdos par jour brûlent peut-être 20 calories. Une séance de musculation intense en brûle 40 fois plus. 

300 abdos par jour muscleront vos abdos. Des séances de musculation intenses provoqueront un changement métabolique, qui conduira à une fonte de graisse visible, de la tête au pied. Si vous voulez comprendre comment obtenir un ventre dessiné, lisez « Comment fondre sa graisse corporelle : mes abdos ont percé en 109 jours avec mon 1er plan d’exercice ».

À votre avis. Qui va devenir le plus sexy : celui qui court tous les jours derrière quelques calories, ou celui qui s’entraîne trois fois par semaine en boostant son métabolisme ?

Nous sommes d’accord.

Si vous levez des haltères, avec des mouvements composés – c’est-à-dire avec des exercices ultimes, ciblant plusieurs articulations à la fois –, n’ayez aucune crainte : votre corps se sentira bien obligé de fondre sa graisse corporelle, tout en se musclant.

  • Vous avez découvert un nouvel appareil pour abdos ? Laissez tomber, levez des haltères.
  • Vous voulez essayer ce nouveau complément alimentaire qui devrait vous faire perdre deux kilos par semaine ? Laissez tomber, levez des haltères.

Votre silhouette est comme une fusée spatiale. C’est dur et long à construire, mais quand ça décolle, ça va très loin.

Les abdos ne sont que des à-côtés qui vous aideront à parfaire vos séances de muscu.

Alors, vous vous demandez : « OK, j’ai compris mon coco, mais dois-je seulement lever des haltères ? »

Levez des haltères avec un seul but : fatiguer autant que possible tout votre corps, en toute sécurité.

À la fin de votre séance, vous devez être satisfait. Vous devez vous dire que votre séance, c’était de la bombe.

Normalement, le lendemain, vous devriez ressentir une faible douleur musculaire, à cause de l’acide lactique, ce qui est très bien. Car cela veut dire que votre corps travaille tant bien que mal pour réduire l’inflammation, et se réparer. C’est un signe qui veut dire que vous êtes en train de brûler plus de calories. Beaucoup de calories.

Pour info, lorsque je dis « douleur musculaire », cela n’a rien à voir avec la douleur que l’on peut ressentir suite à un choc. Non, la douleur musculaire ne fait pas mal. On peut appeler ça « courbature ». Elle fait plaisir, même. Sur une échelle de 0 à 10, cette douleur devrait se situer entre 5 et 7, selon :

0 = pas de douleur musculaire

10 = Douleur musculaire extrême

300 abdos par jour et aucun résultat ? Tout simplement démotivant. En acceptant d’entraîner sérieusement tout votre corps, vous perdrez rapidement votre graisse. Et le meilleur dans tout ça, c’est que vous allez y prendre goût.

 

Erreur n° 4 : croire que les astuces et compagnie suffisent pour vous dessiner

Oh oh, je crois qu’il va y avoir des indiscrétions.

Alors laissez-moi vous expliquer. Avant de me dire : « Mais alors pourquoi tu as écrit un article formidable qui s’appelle 47 astuces de sportif éclairé qui rendront votre corps 1000 fois plus attirant ? »

Oui, les astuces et cie marchent. Les astuces opèrent. Je suis le premier à vous motiver à vous en servir. Mais pas tout de suite. Pas au début. Après.

Raison n° 1 : les astuces de perte de graisse donnent des résultats peu importants. Ils vous aideront à obtenir plus de résultats, quand vous ferez le plus important pour vous métamorphoser. Pourtant, mon petit doigt me dit que vous ne respectez pas encore les 4 piliers des corps qui font rêver. Vous devez d’abord construire la base de votre maison, avant de songer à construire le toit.

Raison n° 2 : combiner les astuces et compagnie n’est pas un détonateur, mais un booster. Je précise.

Votre corps s’adapte aux efforts physiques et intellectuels que vous lui faites suivre. Si vous ne le secouez pas, en levant des poids par exemple, il n’a aucune raison de se dessiner. Et cela, même si vous utilisez toutes, mais absolument toutes les astuces fitness qu’il existe. Car il en faut plus à votre corps, pour qu’il se développe, tout simplement.

Mais si vous commencez le fitness, en levant des haltères, vous commencerez à vous dessiner. Si vos entraînements vous forcent, vous vous musclerez, vous perdez votre graisse corporelle. Avec assez de repos entre vos séances musclées, vous évoluerez. Vos proches remarqueront à quel point votre corps se tonifie. Et ça, c’est grisant.

Votre corps aime l’effort, c’est ainsi qu’il devient plus fort, et change. La barrière se lève. Votre silhouette est forcée de s’adapter à votre musculation, alors elle se dessine goutte à goutte. C’est là que les astuces entrent en jeu. Ils vont vous aider à amplifier vos résultats, puisque vous en obtenez déjà.

Vous comprenez ?

C’est une ruse sans merci, mais qui n’est pas utile pour démarrer votre transformation. Levez des haltères, mangez des repas équilibrés, dormez bien, mettez tout ça dans votre style de vie. Puis servez-vous des astuces de fonte de graisse, de santé ou de beauté.

À l’heure où j’écris ces lignes, j’utilise quelques astuces. Mais il y en a trois que j’utilise chaque jour, tellement elles sont redoutables. Si vous voulez les découvrir, elles sont précieusement inscrites dans mon guide PDF gratuit. En passant, j’ai d’abord commencé par des astuces nutrition. Mis à part me donner plus de pêche, cela ne m’a jamais transformé.

Alors priorité aux priorités.

 

Erreur n° 5 : miser sur le cardio d’intensité faible à modérée tous les jours

Heureusement, les gens commencent à comprendre. Mais combien de blogues ou de coachs nous ont corné aux oreilles qu’il fallait faire du cardio tous les jours !

Je m’entraîne trois fois par semaine, sans jamais faire de cardio. Je manque de souffle. Je transpire. J’ai une forme physique d’élite. Je suis dessiné. Je déborde d’énergie.

Posez-vous cette question : quel pourrait être le lien logique entre augmenter les battements de votre cœur et le fait que vous vous dessinez ?

Vous voulez savoir ? Il n’en existe aucun.

Votre corps se tonifie et perd sa graisse corporelle pour une seule raison : vous boostez votre taux métabolique – c’est-à-dire que vous forcez votre corps à récupérer. Voilà tout. Si vous marchez ou courez tous les jours, vous n’augmenterez pas assez votre taux métabolique pour créer un changement inouï. Vous ne dépenserez pas beaucoup de calories. Vous ne fondrez pas beaucoup de graisses corporelles. Vous allez perdre du temps, je vous le garantis.

Que ceci soit bien clair : la marche ou la course lente est cool. Cela combat le stress, la pression artérielle et améliore la santé du corps. Mais pour la perte de graisse corporelle, ce n’est tout simplement pas la solution. Et encore moins pour la tonification musculaire.

Si vous tenez vraiment à faire du cardio, alors faites-en parce que vous aimez en faire. Pas comme une méthode pour obtenir un corps sculpté, ou vous serez déçu. Par exemple, vous pouvez faire du cardio lors de vos jours de repos, ou à la fin de votre séance de muscu. Cela vous aidera à obtenir de meilleurs résultats.

Faites moins de cardios, voire pas du tout, si ce n’est pas votre passion. Et continuez à marcher. Je vous assure qu’il n’y a aucun souci. Je vous le promets. Ce qu’il vous faut, ce sont de dures séances de musculation, qui vous feront suer.

Les personnes qui font du cardio tous les jours sont :

  • Soit des passionnés de cardio (courir, marcher, pédaler…)
  • Soit des personnes qui veulent se mettre au fitness, mais qui n’ont pas une vision claire
  • Quant au reste, ce sont des rêveurs qui ne veulent pas se bouger le cul, et la plupart pensent que la musculation va trop les muscler, ce qui revient à croire que créer des vidéos avec votre smartphone va trop vous rendre Steven Spielberg

Vous avez le choix : rejoindre les vainqueurs, ou les autres.

Je le redis, le temps où nous devions tout faire à la main n’est plus. Tant mieux, parce que vous passez maintenant à un niveau supérieur.

 

Erreur n° 6 : ne pas percuter que se muscler, c’est devenir plus sexy

Dans n’importe quel sport, chaque athlète pratique la musculation pour augmenter sa puissance. Nous, les sportifs éclairés, comme les vedettes de cinéma, nous voulons gagner de la puissance, mais aussi nous dessiner. Il nous faut pouvoir dépenser de l’énergie dans quelque chose qui paye.

Vous pouvez courir paisiblement dans la nature. Mais ne vous étonnez pas si l’énergie que vous y mettez ne paye pas.

Si vous voulez dessiner votre corps et devenir plus aguichant, vous devez comprendre que la musculation se révèle la solution la plus simple et la plus efficace.

Entraînez-vous sérieusement, pour que vos séances de musculation soient productives.

La seule chose dont vous avez besoin porte ce beau prénom : Enthousiasme.

Soyez enthousiaste de vous muscler. Vous serez enchanté et très productif. Vous obtiendrez des résultats à long terme. C’est ce que font tous les sportifs éclairés.

La 7e erreur est une des plus populaire, mais la plus mauvaise qui existe. Même si vous pensez le contraire.

 

Erreur n° 7 : vous donner 1, 3 ou 6 mois avant d’atteindre votre but

Alors avant de vous mettre au fitness pour améliorer votre apparence, posez-vous ces deux questions ?

  • Est-ce que je suis enthousiaste à l’idée de m’entraîner plusieurs fois par semaine ?
  • Si j’atteins mon but au bout de 6 mois, que va-t-il se passer ensuite ?

Je vais être direct avec vous : si vous n’appréciez pas le fait de vous muscler, vous ne vous dessinerez pas. Si le fitness ne vous plaît pas, quittez cette page, car de toute façon, vous ne réussirez pas.

Le manque de motivation n’est pas seulement une erreur bête pour vous mettre au fitness, c’est une dinguerie. Comme celle de vous fixer une date précise à laquelle vous devez obtenir des résultats. Oui, je sais, vous ne me croyez pas.

Et pourtant.

Vous n’excellerez jamais dans quelque chose qui ne vous anime pas. Certains sont incollables en psychologie, et d’autres en jeux vidéos.

Voici un exemple simplissime. Il y a un sujet de conversation qui m’ennuie profondément. C’est la politique. Je ne serai jamais bon en politique, et je peux vous le prouver tout de suite : je n’en ai tout simplement rien à cirer de la politique. Si on me disait que je devais me mettre à la politique pendant 6 mois, pour me dessiner, je me taperais la tête contre le mur. Car cela ne m’anime pas. Je tiendrais probablement le coup pendant 6 mois. Mais après, je laisserais tomber.

Vous voulez que je vous dise ? Le fitness n’a rien à voir avec la politique. Le fitness, c’est utile et intéressant. C’est un développement personnel.

Le fitness est au sport, ce que la confiance est au développement personnel.

Quand vous vous fixez une date pour atteindre un but, vous accordez plus d’importance au résultat qu’au plaisir de vous entraîner. Si le plaisir ne dure pas, vous n’avez aucune raison de continuer. Voilà pourquoi c’est super important de pratiquer une activité que vous aimez – ici, le fitness.

Si on m’avait dit de jouer au football pour me dessiner, j’aurais sans doute dit : « Tchao à la transformation physique ! »

Vous voyez où je veux en venir ?

Si vous êtes « modèle fitness » et que vous avez une compétition dans 3 mois, mieux vaut vous fixer un but. Si vous voulez juste prendre soin de vous et vous dessiner, prenez l’habitude de lever des poids. Les résultats viendront. Promis.

Regardez simplement ce qui marche bien. Les personnes avec un corps bien découpé ne se plaignent jamais de la muscu, car cela les rend joyeux. J’imagine que vous aussi.

 

Erreur n° 8 : croire que lever des haltères est un art paisible

La pêche ? C’est un art paisible.

Le billard ? C’est un art paisible.

Le yoga ? Idem.

Le fitness ? C’est un art très simple, qui exige beaucoup d’efforts.

Oui, il y a du travail.

Vous allez devoir réaliser des séances d’exercice intenses, manger des repas, goûter, récupérer.

Tout le monde peut marcher 30 minutes par jour, ou courir pépère sur un tapis roulant. Mais si vous voulez modeler votre corps, vous lèverez de la fonte trois fois par semaine. C’est le minimum pour une transformation totale de votre corps. Au lieu de regarder les infos et croire que le monde est un enfer, vous pourriez vous entraîner par exemple.

Le fitness, c’est un choix de vie. Ceux qui l’adoptent, obtiennent des résultats et s’en réjouissent. Lorsque vous en aurez vous aussi, on vous complimentera sur votre beauté, et vous serez aux anges.

Alors lisez bien mon conseil : ne tournez pas autour du pot. N’allez pas chercher des astuces faciles pour perdre des kilos. Sinon cela voudrait dire que vous n’avez pas, mais alors pas compris qu’on ne se transforme pas en claquant des doigts.

Focalisez-vous sur l’intensité de vos entraînements. Parce que c’est le seul endroit où vous pouvez brûler énormément de calories.

Plus vous vous donnez à fond dans votre séance, plus vous dépensez des calories. Pendant, mais aussi après votre séance intense de sport. Parce que votre corps réclame plus de calories pour récupérer. Normal.

Juste pour vous donner un exemple. C’est comme si après une séance de muscu, vous disiez à votre corps : « Quand je ne lève pas d’haltères, tu brûles 2500 calories par jour. Eh bien maintenant, tu vas en brûler 3000 par jour. »

Votre taux métabolique, c’est le nombre de calories que votre corps dépense chaque jour. Quand vous levez des haltères « sérieusement », vous le gonflez direct, et il peut rester élevé jusqu’à deux jours.

Votre transformation se trouve dans votre entraînement. C’est lui votre priorité. Le cardio ou les cours de danse, c’est accessoire. Je le redis, je ne fais pas de cardio. Mes entraînements recèlent du cardio et du renforcement.

Voilà comment avoir le beurre et l’argent du beurre.

 

Erreur n° 9 : la pire de toutes pour vous dessiner

Si vous n’avez pas lu les 8 erreurs précédentes, alors vous venez de faire cette erreur monstre.

Vous ne pourrez pas tout savoir. Plus qu’une question d’apprentissage, c’est une question de besoin savoir. Tout ce que je vous dis provient de mon expérience personnelle, de ce que j’ai appris au fil des ans.

Si une question vous énerve, il faut chercher la réponse. Quitte à en payer le prix.

Se mettre à la musculation n’est pas difficile, mais cela demande un minimum de bagages. J’essaye de vous en donner le plus sur CorpsFit. Vous êtes libre de vous en servir.

 

La désillusion est-elle quand même envisageable ?

Si je vous disais : « Non », me croiriez-vous ? Bien sûr que non. Ça tombe bien, car nous n’avons aucune raison de nous mentir.

Alors je vous dis : « Oui, absolument. » Tantôt, ça fait un carton, tantôt, ça foire. Et entre ces deux extrêmes, il y a une explication qui fait échouer les sportifs éclairés.

Vous voulez la connaître ?

Voilà. C’est très simple. Ils n’agissent pas. Ils laissent tomber, car ils trouvent que c’est trop difficile.

Ils sont au courant qu’ils doivent s’entraîner dur, parce que c’est la base pour tailler son corps. Pourtant, ils ne se donnent pas les moyens d’apprendre à s’entraîner, et ne parviennent pas à obtenir une fonte de graisse visible. Cela ne suffit pas.

Ils courent à l’aise sur un tapis roulant, mais sont frustrés du rendu. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas eu l’audace de s’entraîner avec des haltères, une poulie ou un kettlebell. Ou parce qu’ils ne connaissent pas la marche à suivre.

Ils se démotivent si leur pèse-personne n’indique pas un chiffre plus bas, sans se demander ce qui cloche, histoire d’assurer la prochaine fois. Si mes souvenirs sont bons, j’ai fait du footing de mes 14 à mes 20 ans, et cela n’a jamais rien modifié à mon apparence. Mais dès que j’ai commencé la musculation, c’est là que j’ai commencé à me dessiner. Et je continue de progresser. Plus le temps passe, plus mon corps se dessine.

Il n’existe qu’une seule façon de louper votre transformation, c’est d’abandonner. Voilà l’ennemi du fitness.

La plupart du temps, ce n’est ni à cause d’un manque de connaissances ni d’un manque d’expérience. C’est juste à cause d’un manque de désir réel de changer. Tout le monde est enthousiaste au début. Mais vous ne vous rendez pas compte du niveau promesse que cela exige pour améliorer votre beauté.

Imaginez un sportif médaillé. Vous croyez qu’il a gagné sa médaille comme ça, sans rien faire ? Vous croyez qu’il n’aime pas ce qu’il fait ? Non, il s’est entraîné sévère, et il adore ce sport.

Maintenant, imaginez-vous. Si vous voulez vous dessiner, vous devez vous activer.

 

Bon, et maintenant ?

Vous êtes en train de constater que vous avez fait des erreurs.

« Un âne ne trébuche pas deux fois sur la même pierre » – Proverbe. (On apprend de nos erreurs avec l’expérience.)

Ce n’est pas grave. Oui, vous auriez pu faire autrement, et obtenir aujourd’hui un corps en forme et sexy.

Mais l’aventure continue, je vous en donne ma parole, puisque vous êtes là. Commencez simplement par apprendre le « soulever de terre », et devenez un boss là-dessus.

Quelque chose d’étonnant ne devrait pas tarder d’arriver : vous n’allez plus pouvoir vous passer de vos entraînements. Je ne plaisante pas. Vous allez vous droguer avec. Vous allez en faire une priorité dans votre vie. Votre corps va s’améliorer, de mois en mois, à tout point de vue.

Peut-être que l’on se connaît. Peut-être pas. Mais sachez ceci : je rêve que vous réussissiez.

Alors je vous remercie. Merci à vous. Sincèrement.

Parce que vous êtes le nouveau vent de sportifs du 21e siècle. Des sportifs à part. Des sportifs qui se renforcent et se cultivent.

Vous vous rendez compte que rien n’arrive par hasard. Si vous vous entraînez en y mettant du cœur, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.

Dans cette aventure, vous n’êtes pas seul. Aux quatre coins de la terre, des milliers de sportifs éclairés essayent d’améliorer leur apparence, pour se sentir mieux dans leur peau.

Continuez sur la route de la mise en forme.

Vous faites partie des rêveurs pratiques qui mettent en action leurs rêves. C’est grâce à vous que notre monde change.


Se lancer dans le fitness et se dessiner : les 9 erreurs bêtes à éviter à tout prix

Kerim Yilmaz

Par le temps qui court, Kérim doit être en train d'écrire un article sans fin. Dans le seul but de vous apprendre à vous muscler si bien que vous pourrez avoir un corps fit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.