7 étapes pour vous muscler dans la joie – Kerim CorpsFit, femme mince et musclée, souriante.Je me rappelle du jour où j’ai décidé de changer les choses.

Torse nu, un après-midi d’été, dans un stade de foot. Je jouais au ballon avec des amis, et une copine de longue date s’est pointée sur la pelouse. J’ai vu tout de suite qu’elle avait quelque chose « d’important » à me dire. Elle s’approchait de moi, et juste avant qu’elle me fasse la bise :

« Kérim ! Où est-ce qu’ils sont passés tes abdominaux ? ! »

Quelque chose d’important ? Tu parles. Mes abdos n’ont jamais été visibles. Mais alors, pourquoi m’a-t-elle parlé de mes abdos ?

Était-ce de la jalousie parce que j’étais le mec le mieux bâti ? Voulait-elle juste me taquiner ? Ou alors me lançait-elle cette vérité pour me passer un savon ?

Vous voulez savoir ce que je lui ai répondu ?

Rien. Je n’ai rien dit. Non seulement j’étais essoufflé lorsqu’elle est arrivée, mais elle avait tout simplement raison. Elle a vu que j’y ai mal pris. Elle s’est alors éloignée en me regardant. Avec en plus ce sourire aux lèvres, comme si elle venait de critiquer son pire ennemi.

Grrrrrh. Pour qui se prenait-elle ? Venir me dire ça à moi. En plus, au milieu d’une vingtaine d’amis.

Pour moi, cette phrase était un écho qui, même soixante secondes plus tard, résonnait toujours aussi fort dans ma tête. Pour elle, c’était une façon agréable de me dire : « Mais Kérim, ton ventre n’est plus aussi plat qu’avant. »

Cette année-là, c’est celle où j’étais entouré de gens malsains, mangeais n’importe comment et m’étais laissé tenté par l’alcool. Résultat : une petite bidoche et un visage un peu gourmand.

Oh, je savais bien que j’avais changé. Les gens avec qui je traînais ne me tiraient pas vers le haut. Alcool. Sodas. Aliments transformés. Ce n’était même pas une surprise pour moi. Je savais que je m’enfonçais. Mais n’ayant aucun but dans ma vie, je croyais qu’en sortant du cocon, je me sentirais vivre.

Il fallait que cela change.

Le soir même, je décidais de respecter plus mon corps. Déterminé à apprendre les secrets qui me permettraient un jour de gonfler ma confiance, ma séduction.

 

Ce qui nous motive à nous lancer dans la muscu

Quelques décennies auparavant, Albert Einstein disait : « N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. »

Un jour, vous réalisez que vous n’êtes qu’un consommateur, dans l’immense foule de gens ordinaires.

Vous vous rendez compte que les années passent en un éclair et qu’il vous manque quelque chose de plus. Que les crèmes minceur, le sport bateau ne sont que des illusions.

Et puis un jour, le déclic. Vous vous rendez compte que vous avez tout, mais que vous n’avez pas la séduction.

Vous regardez les modèles sur Instagram et les sportifs sexy que vous connaissez. Vous vous dites : « Pourquoi pas moi ! »

Alors vous vous inscrivez à une salle de sport ou vous achetez une paire d’haltères, et vous démarrez un plan de muscu. Sans complications. Les doigts dans le nez. Peu de sports « utiles » vous laissent autant de liberté. C’est le prestige accessible. Pas besoin de licence, d’avis de votre médecin. Juste besoin de dépenser intelligemment vos efforts. La musculation a cette qualité d’être simple à appliquer.

Mais qu’est-ce qui vous motive à soulever de la fonte, chez vous ou en salle ?

 

Certains veulent juste gagner du temps

« Pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent. » – Winston Churchill.

Ça vous dit quelque chose si je vous dis : « 30 minutes d’exercice par jour », « 1 h de cardio cinq fois par semaine », « livres qui ont pour titre : maigrissez en mangeant comme vous voulez, en jeûnant quand cela vous prend et en ne faisant pas de sport » ou « suppléments pour perdre du poids » ?

Boum, vous avez le sentiment d’être un mouton, au beau milieu du troupeau de débutants.

Avouons-le : la muscu est bien plus spécifique et ne demande pas autant d’heures d’exercice. Juste 3 à 4 heures par semaine.

Et ceci grâce à des exercices spéciaux.

Où s’entraîner ? À la salle de fitness, chez vous ou dehors. Quels outils pour commencer ? Votre corps avant tout et une paire d’haltères. Apprendre le « soulever de terre » ? Moins de 10 minutes – ça tombe bien parce que vous allez vous en servir toute votre vie. Vous pouvez vous transformer physiquement en vous focalisant sur l’essentiel. Pas les machines qui font la moitié du boulot à votre place.

Aucun sport n’offre de tels effets. Même les athlètes olympiques se musclent pour exceller dans leur discipline. Vous avez le sport qui est essentiel à nous tous, qui est accessible à tous, et qui est utile. Son rôle : vous vous entraînez, vous revenez plus fort.

Et il vous reste alors plus que cinq choses à faire :

  1. Décider de vous muscler,

  2. apprendre à le faire,

  3. manger avec équilibre et modération,

  4. dormir bien,

  5. et continuer ainsi.

 

Certains veulent plus de vitalité

Combien vous a coûté votre dernier complément minceur, du genre de ceux que chacun d’entre nous peut s’acheter à la pharmacie, sans ordonnance ?

  • Vous a-t-il coûté cher pour ce que c’était ? Du genre 40 €, 60 € ou même 90 € ?

  • Ou alors vous a-t-il coûté 10 ou 20 € que vous avez donnés chaque mois pendant un an, sans aucun résultat ?

Imaginez ce que je ressentais durant mes années de lycée, lorsque je prenais des suppléments, achetés au rayon bien-être de Super U, qui devaient combattre le stress, redonner de l’énergie et me préserver des maladies virales, mais qui ne donnaient jamais aucun résultat.

Imaginez ce que ressent une personne qui passe plus de trois heures par jour devant la télé, biberonnée aux infos négatives, à la télé-réalité, parce qu’elle n’a rien d’autre à faire.

Une perte de vitalité à « grande échelle ».

Une impression d’un formidable gâchis. Demandez à qui vous voulez, leur hobby numéro un, c’est leur chère télévision. Sinon, pourquoi passeraient-ils autant de temps devant ?

Ne rien faire de ses journées est simplement fatigant.

C’est comme si vos pieds devenaient des racines se faufilant dans le sol, et vous laissant vieillir sur place. Certains acceptent, croyant que la vie est comme ça. D’autres font du yoga, de la marche, du footing, et attendent leurs prochaines vacances pour en faire encore moins.

Je préfère avoir un hobby qui m’est utile.

Car la musculation a une raison d’être. Vous muscler, c’est minimum retarder le vieillissement, sinon l’inverser. Vous muscler, c’est améliorer sa beauté. C’est faire un sport qui soulève des résultats nombreux et importants. Améliorer sa qualité de vie. Voir que vous plaisez, grâce à votre corps tonifié.

J’ai arrêté de ressentir de la paresse et du stress depuis que je soulève des poids. Alors qu’avant, les choses avaient goût à me porter sur les nerfs et me figer sur place.

 

Certains veulent avoir un corps mince et musclé à ravir

Je ne connais pas le nombre d’articles disponibles pour perdre du poids. D’ailleurs, je n’aime pas trop ce terme, car il est vague. Mais je sais une chose : vous muscler permet tout à fait de tonifier votre corps jusqu’à le dessiner.

Oui, on devient physiquement plus sexy avec la muscu (j’ai un corps d’athlète depuis 2015 grâce à cela). Oui, la muscu dope l’humeur et améliore les performances dans tout ce que vous faites. Oui, on peut bâtir un corps plus puissant. Oui, on peut devenir accro à la muscu – il en rentre des personnes normales, il en sort des modèles.

Ce qui est cool quand on fait de la muscu et que l’on mange bien, eh bien on ne tombe plus malade.

Je me rappelle de la dernière fois où j’ai eu la grippe. Ou la la, j’étais dans un état ! Mais cela fait si longtemps que je ne pourrais pas vous donner de date. Je n’ai jamais vécu de stagnation du genre : « Fait chier, je n’y gagne rien. » Jamais.

Naturellement, j’ai eu des moments de laisser-aller, comme ne rien faire pendant toute une semaine. Étais-je fatigué ? Occupé ? Peut-être, mais cela me poussait chaque fois à revenir plus motivé. Jamais à abandonner.

Ce qui est cool, c’est que la muscu renforce notre concentration, notre engagement, notre motivation et notre sensation de plaisir. Tout comme les loisirs actifs tels que les passe-temps et les jeux. Mais pas la télé, sauf si vous matez un bon film, des documentaires intéressants ou des vidéos drôles.

Et là, votre bonheur grossit. Et vous savez ce que ça veut dire : motivation garantie.

Mais attendez de voir. Vous avez la chance de pouvoir dire : « Bon, je ne veux pas m’entraîner aujourd’hui ni demain, d’ailleurs. Je reprendrais mercredi prochain. »

Vous n’avez plus à vous dire : « Oh, je vais devoir encore courir péniblement pendant une heure, pour brûler cette part de gâteau. » C’est fini, ça ! Parce que quand vous ne tergiversez pas, que vous faites les choses adroitement, vous savez qu’une séance intense de muscu va brûler des calories jusqu’au surlendemain. En élevant votre taux métabolique.

Vous devenez un athlète qui se façonne pour la vie, maître de sa forme physique, de sa beauté. Vous savez pourquoi vous faites cela. Les conversations des autres, à propos de la perte de poids, des régimes ou des autres idioties vous sembleront sans intérêt.

La vitalité, un corps bien bâti sont souvent des motivations pour vous muscler.

Mais la vraie excitation, c’est celle-ci.

 

Tous les sportifs veulent plaire

Bon, d’accord, vous voulez probablement vous bâtir un corps canon. Ou devenir un modèle, tout simplement. Ou plaire à votre présent ou futur bien-aimé.

Mais ce n’est pas tout. Il y a autre chose, beaucoup plus puissant, qui vous anime.

La confiance.

« Le mérite engendre la confiance, la confiance engendre l’enthousiasme, et l’enthousiasme conquiert le monde. »Cottingham.

Voici un exemple qui montre bien le pouvoir de la confiance :

Certaines des plus grandes réussites de l’histoire ont résulté d’un mot d’encouragement ou d’un acte de confiance de la part d’un être cher ou d’un ami fidèle. Sans la confiance que sa femme Sophie avait en lui, il est bien possible que le nom de Nathaniel Hawthorne ne figurerait pas parmi les plus grands noms de la littérature.

Quand Nathaniel, le cœur brisé et se reprochant d’avoir raté sa vie, rentra chez lui après avoir perdu son emploi aux bureaux de la douane, sa femme le surprit en s’exclamant de joie :

— Maintenant, dit-elle triomphalement, tu vas pouvoir écrire ton livre !

— Oui, répondit-il sans conviction, et comment allons-nous vivre pendant que j’écris ?

À la grande surprise de Nathaniel, Sophie ouvrit un tiroir d’où elle tira une importante somme d’argent.

— Où diable as-tu trouvé cet argent ? s’exclama-t-il.

— J’ai toujours su que tu avais du génie, dit-elle. Je savais qu’un jour tu écrirais un chef-d’œuvre. Alors, chaque semaine, je prenais un peu d’argent dans ce que tu me donnais pour le ménage et je le mettais de côté. En voici assez pour nous faire vivre toute une année.

De sa confiance et de sa foi est né l’un des plus grands romans de la littérature américaine : « La lettre écarlate. »

Nido Qubein.

 

Cet exemple, c’est quand quelqu’un a confiance en nous. Alors je vous laisse vous faire une idée de son pouvoir lorsqu’elle vient de vous.

Un autre exemple inhabituel, mais qui prouve bien la modification de l’état d’esprit lorsque l’on a confiance en sa séduction.

À 29 ans, je suis célibataire, mais je n’essaye plus de plaire. Je sais que je plais, même si on me dit le contraire. Hé ! Au fait, pendant que je vous écris cela, je me demande comment j’ai pu en douter jusqu’à aujourd’hui. Vanité ? Non.

J’ai toujours pensé que je devais être « sympa » pour plaire aux femmes. Mais heureusement, plus je gagnais confiance, plus je comprenais.

Ce que j’ai compris : temps que vous n’aurez pas confiance en vous, vous ne pourrez ni vivre heureux ni être vous-même à cent pour cent.

Et maintenant ?

Je sais que je plais. Point barre.

La vraie question est : est-ce que moi je les veux ? Est-ce qu’elles correspondent à mes exigences ? Parce que si une femme n’a pas les qualités que je recherche, elle ne m’intéressera pas, aussi belle soit-elle.

En bref, je m’en bats royalement les bijoux de famille de ce qu’une femme ou un homme peut penser de moi. Tout simplement parce que maintenant j’ai, confiance, en, moi.

Et le fait d’avoir un beau corps, ça aide beaucoup, croyez-moi.

Vous comprenez ce que je veux vous dire ? Même si vous êtes la personne la plus laide au monde – bien que cela n’existe pas –, une confiance en votre charme changerait tout. Vous serez heureux. On vous respectera.

Avouez-le.

Je suis sûr qu’il y a quelque chose qui vous empêche d’être en totale confiance, que vous ne le tolérez plus.

Votre corps. Votre charme. Des mauvaises habitudes alimentaires. Des bâtons dans les roues, que vous désirez dégager. Un fardeau trop lourd, que vous voulez lâcher.

Soulever de la fonte permet d’exploser cette putain de peur.

 

Faire le premier pas est extrêmement motivant

C’est ouvert à tout le monde, mais la beauté a un prix.

Les personnes bien foutues n’aiment pas trop dévoiler leurs secrets. Car elles ont peur que vous leur fassiez de l’ombre. Elles sont jalouses au point de vous critiquer. Il faut démotiver ceux qui se transforment en profondeur, et c’est le rôle de la jalousie. On essayera de vous dissuader, et vous essayerez aussi.

Mais lisez bien ceci : j’ai un corps masculin qui plaît. Je passe plus de temps à écrire sur mon blog qu’à faire de la muscu. Je passe plus de temps sur les réseaux sociaux qu’à faire de la muscu. Je passe plus de temps à lire qu’à faire de la muscu. Et le fait de faire si peu de muscu n’empêche pas qu’on me rappelle régulièrement que j’ai un corps bien bâti. Bon, d’accord, j’en fais peu, mais j’en fais bien. (Et les gens ne le comprennent pas.)

Moi aussi, l’élan de l’enthousiasme m’a poussé au début.

Ce qui est encore plus excitant, en fait, c’est lorsque vous mettez cela dans votre planning. Ce nouveau segment de la journée.

Je vais vous aider à normaliser. Pour passer de votre style de vie actuelle à celui où vous ferez de la muscu, il y a deux ponts à prendre pour éviter que le courant vous éloigne.

  • Votre temps disponible pour faire de la musculation

  • Votre capacité à faire des séances de muscu productives

Voici comment faire.

 

Comment trouver le moment idéal pour vous entraîner sans chambouler votre style de vie

Sortez votre planning et un stabilo.

Regardez toutes les heures où vous ne faites rien de sensationnel.

Surlignez en jaune les heures que vous pouvez remplir. Même les heures du style « regarder la télé », « paresser sur les réseaux sociaux », soit les deux plus grandes pertes de temps jamais inventé – sauf mon compte instagram.

Trouvez la partie de la journée qui vous motive le plus à faire du sport. Matin, midi ou fin de journée. L’heure qui vous convient le mieux.

Testez plusieurs horaires le jour où vous allez vous muscler. Dès que l’un de ces horaires vous satisfait, bloquez-le. Vous pourrez le changer si besoin.

Maintenant, imaginez ce que vous allez réaliser.

Vous allez vous rendre compte que la muscu ne mord pas votre mode de vie, mais qu’au contraire, elle lui donne des baisers, donnant de bons frissons. Et que vous n’avez pas besoin d’en faire des tonnes pour voir des résultats visibles. Souvent, il suffit de faire trois séances de muscu par semaine, et vous remarquez que votre corps se transforme.

Vous n’avez pas à déplacer des montagnes. Seulement votre corps, des haltères.

 

Comment vous exercer efficacement pour que vous puissiez plaire à long terme

Oh ! Désolé. Il n’y a pas de secrets. Il faut apprendre cet art.

Vous avez appris à vous servir d’un smartphone parce que vous en avez eu un. Vous ne deviendrez pas boulanger sans formation. Vous n’aurez jamais un corps bien bâti sans formation fiable. La muscu mérite une formation, et c’est ce que j’essaye de faire sur CorpsFit. Vous avez besoin de ce financement en savoir.

 

La solution la plus simple pour passer de ce que vous êtes à sportif attirant

Vous n’avez pas besoin de retourner votre routine du jour au lendemain.

Perso, j’ai commencé vraiment bas, je peux vous confirmer que j’ai progressé. Et je continue de le faire.

Ce que vous faites cette année n’est peut-être pas définitif. Vous allez évoluer, changer des choses. C’est cela qui vous améliorera toujours plus.

Alors je vous conseille de procéder ainsi. Voici les 7 étapes vers la beauté physique en 3 heures par semaine :

  1. Arrêtez de faire du cardio si ce n’est pas votre passion.

  2. Libérez-vous 3 heures par semaine. Regardez moins la télé, moins Facebook, annulez les sorties inutiles, arrangez-vous.

  3. Formez-vous avec des gens expérimentés qui vont vous montrer comment manger en équilibre, vous exercer, faire des différences, et progresser. Une idée ? Moi, par exemple.

  4. Démarrez la muscu. « C’est en s’exerçant que l’on devient habile. » Ne démarrez jamais la muscu sans savoir pile ce que vous faites, ou vous allez vous casser la gueule.

  5. Exercez-vous sérieusement. Reposez-vous entre chaque séance, pour récupérer.

  6. Ne vous forcez pas à vous entraîner. Cela doit venir de vous. Si vous réussissez cela, alors cette joie vous mènera au succès, promis.

  7. Bienvenue chez les sportifs modèles.

Pour la période complète, comptez 6 mois pour les plus entraînés, une année pour les autres.

  • C’est soit ça, et vous réussissez une fois pour toutes,

  • soit l’échec sans fin.

Vous prendrez la bonne décision, j’en suis sûr.

 

La muscu, c’est comme sculpter un chef-d’œuvre

À croire que les gens aiment la médiocrité. On vous dira que vous devez vous muscler les jambes un jour, et les bras un autre jour. Je vois souvent les mêmes personnes à la salle de sport, depuis des mois, s’entraîner de cette façon.

Pfffff.

Nombre d’entre eux perdent leur temps. Cela peut être valable pour les personnes qui n’ont pas de graisse à perdre, et qui ne veulent pas améliorer leur forme physique. Mais pour des gens comme nous qui veulent un corps athlétique et la vitalité, c’est de la tromperie.

Parmi vos contacts, combien d’entre eux étaient bien gras, se sont entraîné 3 h par semaine en travaillant un groupe musculaire différent à chaque séance, et ont eu un physique de rêve ? Personnellement, je ne connais aucun ex-obèse ayant eu du succès comme ça.

Ce genre de méthode d’entraînement marche plus ou moins sur des personnes qui sont déjà minces, qui n’ont pas envie de faire des séances efficaces, qui veulent s’entraîner plus, mais qualitativement moins bien.

La bonne nouvelle, c’est que vous allez vous distinguer ici.

Une fois que l’on goûte à la tonification musculaire, une fois que l’on sent sa confiance grandir, on veut préserver ce que l’on a gagné. Et même que l’on en veut encore plus.

Le plus dur est d’imaginer le résultat que l’on souhaite obtenir. Ce moment peut être un peu troublant, je l’avoue. Mais il vous faut juste l’outil idéal. Il vous faut juste une bonne préparation. Vous n’avez même pas besoin de volonté. Juste besoin de faire le premier pas.

Est-ce que c’est dur ?

Physiquement, j’espère pour vous.

Alors laissez-moi vous faire une promesse : quand vous découvrirez, mois après mois, que votre corps se tonifie, que votre vitalité grandit, votre confiance grandira. Et votre vie sera meilleure.

Alors vous avez toutes les raisons de commencer. Vous êtes le sculpteur et le chef-d’œuvre.

Dans le même style, vous aimerez aussi...
Filter by
Post Page
Motivation
Sort by
7 étapes pour vous muscler dans la joie

Kerim Yilmaz

Par le temps qui court, Kérim doit être en train d'écrire un article sans fin. Dans le seul but de vous apprendre à vous muscler si bien que vous pourrez plaire avec votre corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.